Vous êtes ici

Atelier Technique sur l'Utilisation des Nomenclatures Officielles par

  • Apercu
  • Documentation
  • Média

Acceuil

Programme (voir programme.pdf) 

Liste des participants étrangers

  • Mme Rosemary MONTGOMERY, EUROSTAT
  • Mr Edward COOK, EUROSTAT
  • Mr Alain Tranap, Chef de l’Unité de la Coopération Technique Internationale, INSEE, France
  • Mr Olivier Marchand, Chargé de mission auprès du Directeur des statistiques démographiques et sociales, INSEE, France
  • Mr André Remy, Chargé des relations avec les pays méditerranéens, INSEE, France
  • Mr Mohamed Cherif Tahiri, Ingénieur Général et Directeur Adjoint de la Comptabilité Nationale, Haut Commissariat au Plan, Maroc
  • Mr Alaoui Amarani Mustapha, Direction de la Statistique, Haut Commissariat au Plan, Maroc
  • Mr Emile Bruneau, Expert international en nomenclatures statistiques, France
  • Mme Luisa Franconi, Chef de l'unité: confidentialité statistique et diffusion des micros données, ISTAT, Italie

Note de Présentaion  (voir note.pdf)

Cadre Général

L’Institut National de la Statistique a entrepris au cours des dernières années d’importants travaux pour réviser et améliorer ses méthodes statistiques afin de suivre les évolutions et les mutations de l’économie et de la société tunisienne et afin d’adapter ces méthodes aux normes et standards internationaux en matière statistique. Les travaux de révision ont porté sur plusieurs domaines dont notamment la comptabilité nationale et les statistiques de l’emploi. Afin de présenter ces développements, l’INS organise un atelier portant sur les nouvelles méthodes et normes statistiques qu’il a mises en œuvre au cours de la dernière période.

Objectifs et présentations

Les travaux de l’atelier vont porter sur un certain nombre de thèmes statistiques relatifs à différents domaines économiques et sociaux dont notamment :

  •  Le nouveau système de comptabilité nationale tunisien: L’actuel système de comptabilité nationale tunisien a été développé au cours des années 1980. Une révision de ce système a été entreprise pour l’adapter au nouveau système de comptabilité nationale de 1993 des Nations Unies. Pour mener cette révision, l’INS s’est attaché l’appui technique de l’INSEE de France. Les changements méthodologiques et la nouvelle série de comptes portant sur la période « 1997 – 2007 » vont être présentés au cours de l’atelier.
  •  La nouvelle enquête sur l’emploi : L’INS a régulièrement révisé la méthodologie des enquêtes sur l’emploi afin de l’adapter aux normes internationales en la matière et afin de répondre aux besoins en informations dans ces domaines. Ces adaptations ont porté sur les concepts, les classifications, les méthodes et la périodicité de ces enquêtes. Après avoir suivi un rythme quinquennal à travers les recensements décennaux de la population et les enquêtes intercensitaires sur la population et l’emploi jusqu’à l’année 1999, l’INS a mis en place une enquête annuelle sur l’emploi depuis l’année 2000. Et afin de répondre aux exigences du suivi de la conjoncture économique, une enquête trimestrielle sur l’emploi a été testée à partir de 2007. Un appui technique du BIT et de l’INSEE a accompagné le développement de cette nouvelle méthodologie. Une session de l’atelier sera consacrée à la présentation des résultats de ces travaux.
  •  Développement des statistiques économiques : l’INS mène depuis longtemps des travaux portant sur les statistiques d’entreprises. D’importantes opérations de développement de ces statistiques ont été réalisées dont essentiellement :
  •  La révision des nomenclatures des activités économiques et des produits pour les adapter aux nomenclatures révisées des Nations Unies.
  •  Le développement d’un système d’informations statistiques sur les entreprises (SISE) en s’appuyant sur la coopération avec l’ISTAT d’Italie dans le cadre d’un projet de jumelage financé par l’Union Européenne.
  •  L’élaboration d’indicateurs synthétiques par l’Observatoire de la Conjoncture Économique (OCE) dans le cadre de l’amélioration des outils de suivi et d’analyse de la conjoncture.

Des communications portant sur ces différents travaux seront présentées lors de l’atelier.

  •  Diffusion et accès aux données individuelles des fichiers statistiques : Dans le cadre de la diffusion et de l’utilisation des statistiques, certaines catégories d’utilisateurs ont exprimé le besoin d’accéder aux données individuelles des fichiers statistiques afin de répondre aux exigences de leurs travaux et de leurs recherches. Tout en respectant la confidentialité des données individuelles collectées conformément au principe du secret statistique, une procédure est proposée pour permettre l’accès sélectif à ces données individuelles à ceux qui présentent des demandes motivées par des objectifs statistiques et de recherche.

Organisation

  • L’atelier est adressé à un public large comprenant des représentants:
    1.  des structures statistiques et des structures publiques concernées par les thèmes de l’atelier,
    2.  des organisations nationales, de l’université, de la presse et d’autres utilisateurs de données statistiques,
    3.  des pays amis et des organisations régionales et internationales.

    Les travaux de l’atelier dureront une journée organisée en quatre séances :

    1.  une première séance sera consacrée à la présentation et à la discussion des nouveaux comptes de la nation,
    2.  une deuxième séance sera réservée à la présentation de la nouvelle enquête sur l’emploi,
    3.  une troisième séance sera consacrée à la présentation des communications relatives au développement des statistiques économiques,
    4.  une quatrième séance sera consacrée à la diffusion et aux nouvelles procédures pour l’accès aux données individuelles des fichiers statistiques.

    En plus des présentations faites par les cadres de l’INS, des communications traiteront d’autres expériences nationales et internationales relatives aux thèmes qui font l’objet de l’atelier

Classification Tunisienne des Produits (CTP 2009)  (voir CTP2009 .pdf) 

Nomenclature d'Activités Tunisiennes (NAT 2009)  (voir NAT2009.pdf)

INTERVENTIONS

Session d'ouverture

  • Discours d’ouverture
    Mr Mohamed Nouri Jouini, Ministre du Développement et de la Coopération Internationale

    Première Séance : Le nouveau système de comptabilité nationale tunisien

      Deuxième Séance : La nouvelle enquête sur l’emploi

        Troisième Séance : Développement des statistiques économiques

           

          Quatrième Séance : Diffusion et accès aux données individuelles des fichiers statistiques

             

            LES RECOMMANDATIONS

            L’Institut National de la Statistique a organisé le lundi 29 mars 2010 à Tunis, un atelier portant sur les nouvelles méthodes et normes statistiques qu’il a mis en œuvre aux cours de la dernière période. Les travaux qui se sont déroulés pendant quatre séances, ont traité divers sujets dont notamment: le nouveau système de comptabilité nationale tunisien, la nouvelle méthodologie des enquêtes sur l’emploi auprès des ménages, le développement du système d’information statistique sur les entreprises, la pratique de l’analyse conjoncturelle, la révision des nomenclatures d’activités et des produits, la diffusion et l’accès aux données individuelles des enquêtes statistiques. Les interventions relatives aux méthodologies pratiquées par l’INS et celles relatives à des expériences similaires dans des pays voisins, ainsi que les débats qui ont suivi, ont permis de dégager les conclusions et les recommandations suivantes :

            Recommandations générales

            •  Renforcer la coordination statistique aussi bien au niveau institutionnel que technique,
            •  une utilisation plus accrue des sources administratives à des fins statistiques,
            •  renforcer les capacités d’analyse des données statistiques dans les différentes structures,
            •  améliorer le processus d’harmonisation avec les nomenclatures et les normes statistiques internationales,

            promouvoir la coopération technique dans les différents domaines notamment au niveau maghrébin et africain.

            Comptabilité Nationale

            • Assurer une large diffusion des séries de comptes du nouveau système de comptabilité nationale dans des cadres qui facilitent l’utilisation de ces nouvelles séries,
            •  réaliser les travaux complémentaires nécessaires suite à la révision du système de  comptabilité nationale et notamment la rétropolation des séries des principaux comptes jusqu’à l’année 1983 et l’élaboration des comptes satellites tels que le compte satellite du tourisme et les comptes de l’eau,
            •  préparer la mise en œuvre du SCN 2008 et intégrer ces travaux dans le cadre des programmes magrébins et africains d’adoption du SCN 2008,
            •  approfondir les conclusions du rapport Stiglitz/Sen/Fitoussi qui recommande d’aller plus loin que l’indicateur relatif au PIB comme indicateur de développement et d’analyser d’autres aspects tels que la répartition des revenus et de la consommation des ménages et chercher les moyens pour s’associer à la réflexion internationale sur ces thèmes.

            Méthodologie de l’enquête sur l’emploi

            •  Appliquer l’exhaustivité des critères du BIT pour définir les occupés et les chômeurs et notamment le critère relatif à la recherche active de l’emploi et à l’existence des démarches actives pour la recherche d’emploi pour classer une personne en tant que chômeur. Intégrer ce critère  dans l’enquête annuelle sur l’emploi de 2010.
            •  réaliser l’enquête trimestrielle sur l’emploi sur la base d’échantillons trimestriels indépendants et introduire une dose de rotation de l’échantillon et de retour à un sous-échantillon de ménages une année après le premier passage trimestriel de façon à réduire le biais de rotation,
            •  approfondir la question relative à la dimension régionale de l’emploi et de la disponibilité des données sur l’emploi et le chômage au niveau régional et local,
            •  étudier d’une façon alternée les différents thèmes spécifiques comme le sous-emploi, l’inadéquation de la formation et de l’emploi, l’activité de la femme,...
            •  l’harmonisation avec les concepts du BIT est importante mais il faut que cette harmonisation tienne compte des réalités des marchés de travail des pays en développement et s’associer aux discussions qu’organise le BIT pour réexaminer ces concepts.
            •  initier la méthode de collecte assistée par ordinateur (CAPI) à l’instar de l’expérience marocaine. Cette capisation peut être faite dans le cadre de la mise en place de l’enquête trimestrielle sur l’emploi à partir de 2011,
            •  créer un comité technique regroupant les différentes structures publiques concernées par les statistiques de l’emploi (INS ; ONEQ ; ANETI ; CNSS ; …) pour coordonner les activités liées à ce secteur et faciliter la mobilisation des sources administratives contenant des données sur l’emploi, permettant ainsi l’enrichissement  des statistiques sur l’emploi.

            Statistiques d’entreprises

            •  Mise en place d'un dispositif permanent afin de produire des informations statistiques régulières sur les entreprises,
            •  adoption d'un identifiant commun pour les entreprises et intégration des établissements dans le répertoire national d’entreprises,
            •  une plus grande mobilisation des données sur les entreprises détenues par les administrations et les structures publiques et notamment les documents comptables des entreprises détenues par l’administration fiscale et par le registre du commerce,
            •  renforcer la production des informations statistiques structurelles et conjoncturelles sur les entreprises et compléter graduellement le système statistique d’entreprises par des enquêtes sectorielles,

            Indicateurs de conjoncture

            •  Compléter le cadre de comptabilité trimestrielle actuel en intégrant l’approche du PIB selon les emplois,
            •  enrichir le dispositif des indicateurs et des enquêtes de conjoncture en l’élargissant à d’autres domaines notamment les secteurs des services et des ménages.

            Nomenclatures statistiques

            •  Mise en œuvre d’un plan d’actions pour l’utilisation des nouvelles nomenclatures (NAT2009, CTP2009) dans les travaux de l’INS et les travaux des autres structures selon un calendrier préétabli,
            •  à l’instar de la révision des nomenclatures d’activités et de produits, entamer la révision de la Nomenclature Nationale des Professions en coordination avec le Ministère de la Formation Professionnelle et de l’Emploi.

            Diffusion et accès aux micro-données

            Il est proposé de prendre en compte les conclusions et les recommandations issues des travaux de cet atelier dans les travaux préparatoires du plan national de la statistique 2010-2014 qui est en cours d’élaboration par le Conseil National de la Statistique et qui va être intégré dans le plan mobile de développement 2010-2014.

            • Préparer et publier un document qui définit le processus d’accès aux données individuelles,
            •  mener une campagne d’information sur le processus d’accès aux données individuelles,
            •  aménager le centre d’accès aux donnes individuelles (CADI) à l’INS et organiser ses travaux,
            •  démarrer par la mise en place du processus d’accès aux fichiers d’enquêtes de l’INS puis élargir le processus aux fichiers des enquêtes des autres structures statistiques publiques,
            •  assurer la maîtrise des techniques d’anonymisation des fichiers de données individuelles par une équipe de cadres de l’INS afin d’assurer de meilleures conditions pour l’accès à ces données.