Vous êtes ici

  • Commerce extérieur à prix courant, Décembre 2015

        Les flux des échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur aux prix courants durant l’année 2015 demeurent en phase  de  contraction observée depuis quelques mois. En effet les exportations restent  en repli  avec un taux plus marqué (-2.8%) que celui enregistré durant les onze premiers mois de 2015 soit - 2.3% (+2.5% en 2014). De même les importations ont enregistré une baisse de 5.7% contre -5.0% durant les onze premiers mois de 2015 (+6.4% en 2014). En valeur, les échanges   ont atteint 27607.2 MD à l’exportation et 39654.8 MD à l’importation. Suite à cette évolution des échanges, le déficit commercial s’est allégé de 1588.2 MD pour s’établir à un niveau de 12407.7 MD contre 13635.9 MD en 2014 et le taux de couverture a gagné deux points (2.0) par  rapport à son niveau de l’année dernière pour atteindre 69.6% contre 67.6% en 2014 et 70.1% et en 2013. 

    COMMERCE EXTERIEUR SELON LE REGIME

     

    Les échanges sous le régime off shore poursuivent leur  ralentissement du rythme de croissance à la fois au niveau des exportations et des importations. Ainsi, les exportations ont enregistré une légère hausse de 0.1% contre une hausse de 8.2% en 2014, et les importations ont enregistré une baisse de 1.6% contre une hausse de 6.0% en 2014. Sous le régime général, les exportations ont enregistré une baisse de 8.5% contre -7.0% en 2014, et  les importations ont baissé de 7.3% contre une hausse de 6.6% en 2014.

    EXPORTATIONS

         Le repli  observé au niveau des exportations en 2015 (-2.8%) est imputable essentiellement au secteur de l’énergie dont les exportations se réduisent  nettement avec un taux de  46.9% suite à la diminution de nos ventes du pétrole brut (1240.8 MD contre 2433.7 MD), au secteur mines, phosphates et dérivés de 31.4% en raison de la diminution de nos exportations en DAP (226.3 MD contre 424.4 MD) et de l’acide phosphorique (320.8 MD contre 439.2 MD), au secteur textile , habillement et cuirs, dont les exportations ont baissé de 7.1% et secteur des industries mécaniques et électriques de 1.1% .

    En revanche, le secteur de l’agriculture et des industries agro-alimentaires continue a enregistré une hausse importante (+74.5%) malgré le  ralentissement observé les derniers mois  du fait de la fin de la compagne d’exportations d’huiles d’olives de l’année 2015 (1891.9 MD contre 490.2 MD) , de même le secteur des industries manufacturières a enregistré un excédant de 12.3%.

    IMPORTATIONS                                                          

                                                                                                                                                                                

    Les importations ont diminué  de 5.0%, suite à la baisse enregistrée au niveau des importations du secteur de l’énergie de 27.1% sous l’effet du net repli  de nos approvisionnements en pétrole brut (653.4 MD contre 1515.7 MD) et de gaz naturel (959.8 MD contre 2263.1 MD) ,les produits miniers et phosphatés de 27.1%, les matières premières et demi produits de 3.4% et les biens d’équipement de 4.2%. En revanche, les importations ont augmenté de 11.2% pour les produits agricoles et alimentaires de base suite à l’augmentation de nos achats de blé dur (685.2 MD contre 435.5 MD). Pour les biens de consommation autre qu’alimentaire qui sont toujours en hausse + 5.3%.   Il est à noter que  les  achats des produits suivants ont enregistré des augmentations:

    - les huiles essentielles et de parfumerie de 2.6%

    - les jouets et articles de sport de 1.7%

    - les voitures de tourisme de  13.2%

    REPARTITION GEOGRAPHIQUE

     

    Les exportations    Vers l’union européenne ont connu  une   baisse de 2.4%. En effet le recul est observé avec le  Royaume Uni  de 28.7%, l’Italie de 6.3% et la Belgique de 5.0%. En revanche, une amélioration  de nos ventes vers d’autres pays à été enregistrée à l’instar  de l’Espagne de 36.4% et Pologne de 10.7%. Pour les pays arabes, les exportations ont augmenté avec certains partenaires tels que, le Maroc de 16.0% et l’Algérie de 4.3%, tandis que les exportations avec la Libye demeurent en diminution avec un taux de 6.4%.

    Pour les importations, les échanges commerciaux des biens avec l’union européenne ont enregistré une légère baisse de 0.4% pour s’établir à 22100.4 MD. Nos importations avec la France (17.8% du total des importations) a enregistré une  hausse de 2.9% .En revanche nos importations ont enregistré une baisse  avec l’Italie (14.9% du total des importations) et l’Allemagne (7.3% du total des importations) respectivement de 4.0% et 1.5%. D’autre part  les importations ont augmenté avec d’autres pays tels que la Pologne de 15.3%  et le  Royaume Uni  de 1.2%.

    DEFICIT COMMERCIAL

    Le solde de la balance commerciale a enregistré un excédent avec certains pays, principalement avec notre premier partenaire la France de 1034.7 MD, la Royaume Uni de 293.0 MD et la Libye de 1021.2 MD. En revanche, d’autres pays ont contribué au déficit global de la balance commerciale qui est de l’ordre de 12047.7 MD, tels que la Turquie (-1337.8 MD), l’Algérie (-476.4 MD), La Chine (-3262.8 MD) et la Russie (-1577.1 MD). 

    Il est à signaler  que le déficit de la balance énergétique est de 3391.6 MD et le déficit de la balance commerciale hors énergie s’établie à un niveau de 8656.1 MD. D’autre part, il est important de signaler que la balance commerciale alimentaire a enregistré un déficit en 2015 après un excédant important au cours de la dernière période (-91.1 MD en 2015 contre -1380.4 MD en 2014), en raison de la  contraction observée  au niveau des quantitées exportés d’huiles d’olives durant les dernières mois de l’année 2015 qui s’explique par la fin de la compagne annuelle de l’huile d’olive. En effet, les exportations Tunisienne d’huiles d’olives en quantités ont atteint 302.4 MT contre 84.8 MT en 2014 et 151.5 MT en 2013. De même, les exportations des dattes se sont améliorées de 14.6% (445.3 MD en 2015 contre 388.4 MD en 2014 ou 103.1 MT contre 87.1 MT durant la même période).